Il nous préoccupe, il nous organise, il nous dirige, l’ordre est impératif, sévère et rigide. Intimidant et puissant, souvent mystérieux, il se loge dans l’infini du cosmos, dans les lois de la nature, dans l’espace temps et dans notre quotidien. Il y a l’ordre, puis il y a son antagoniste; le désordre. Décontracté, humain et sincère, de nature envahissante, parfois gauche, mais de bon cœur.

Ordre ou Désordre? Telle est la question. Les magasines de design et d’architecture font rêver, une cuisine impeccable, des lignes parfaites qui convergent vers l’infini, des fleurs colorées; une image qui projette l’ordre absolu. Mais sur ma table, les crayons épars, le café d’hier, les factures du mois dernier et les miettes de demain. Comment se lier d’amitié avec l’ordre et son efficacité tout en gardant la chaleur humaine du désordre? Simplement en optimisant l’espace que nous habitons.

S’inspirer des solutions d’efficacité japonaises

L’architecture a la préoccupation de structurer notre environnement, l’architecture japonaise est notamment  reconnue pour optimiser des petits espaces de vie. (Exemples)

Voici quelques leçons suivant le modèle japonais des ‘5 S’

Seiri 整理 : Supprimer l’inutile

Sur mes tablettes, bien des objets en bon état, mais qui servent peu. Le gaufrier sort peut-être 2-3 fois par année, mais le dénoyauteur de cerises et puis le doseur de spaghetti en forme de licorne, sincèrement, je ne me se souvient plus de la dernière fois qu’il aient servi…

Leur valeur sentimentale ou monétaire des biens nous incite à les conserver, mais diminuer le volume d’objets à ranger facilite le ménage. Un tri sélectif rigoureux permet de réduire le volume d’accessoires sur les tablettes. Puis, des centres locaux de revalorisation, les sites d’annonces classés, les éco-centres sont des options à considérer pour faire le grand ménage de manière consciencieuse.

Questionner les habitudes de consommation du foyer et engager une réflexion sincère sur ses besoins matériels permet de réduire la consommation et de laisser plus de place à l’ordre. Acheter uniquement ce qui répond à nos besoins permet d’éviter le trouble d’avoir à le ranger plus tard. La simplicité volontaire permet également d’économiser et d’améliorer son empreinte environnementale. Enfin, éliminer les obstacles aide à rendre l’espace ergonomique pour le travail.

Seiton 整頓 : Situer les choses

  • Trouver un agencement des objets logique pour le travail
  • S’assurer que tout est à sa place et facile d’accès

Chaque objet a une fonction précise et l’utilisation que l’on en donne est souvent réservée à une activité ou à un contexte.

Les murs et les plafonds sont souvent peu utilisés au détriment du plancher. Lors de la conception d’un espace, le rangement se cache derrière le déni et l’ordre demeure timide.

L’ordre c’est aussi une hygiène de vie. Par exemple, dédier un espace au travail et un autre espace indépendant pour la détente aide à conserver une bonne hygiène de vie.

Seiso 清掃 : Scintiller

  • Dépoussiérer
  • Faciliter le nettoyage pour rendre l’opération plus fréquente et agreeable
  • S’assurer qu’un visiteur peut trouver ce qu’il veut rapidement, sans aide.

Saleté vs Désordre 

Seiketsu 清潔 : Standardiser les règles

  • Rendre évident et standardiser le processus.
  • Étiquetage et schéma de couleur.

Shitsuke  : Suivre et progresser

  • Être rigoureux
  • Éduquer sur l’importance de bien respecter les bonnes pratiques
  • Suivi des objectifs
CategoryGénéral
Write a comment:

*

Your email address will not be published.

© 2017 Atelier Vivace S.E.N.C. - Créé avec passion!